Qui est Magma Gabriel Konaté ?

Je suis enseignant de formation, en lettres et en histoire-géographie. J'ai été détaché auprès du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture pour la biennale de 1980. J'étais déjà comédien dans la Troupe dramatique lorsque je suis allé apprendre pendant quatre ans la théorie du théâtre à l'Institut National des Arts. Suite à cela, j'ai été nommé directeur de la Troupe dramatique Kotéba National. Puis, je suis allé à Lomé au Centre Régional d'Action Culturelle pour faire ingénierie culturelle pendant deux ans. A mon retour, on m'a nommé directeur-adjoint du Théâtre National du Mali.

J'ai commencé la radio avec des amis à moi, Tierno Ahmed Thiam et Ahmadou Sidibé. Je passais souvent dans leurs émissions à l'ORTM et l'on trouvait que j'avais une belle voix. Radio Bamakan est née dans le sillage des événements de 1991, lorsque des amis se sont retrouvés au Centre culturel français pour se constituer en association de radio libre. Etant le comédien du groupe, j'étais tout désigné pour devenir le premier animateur de la première radio libre du Mali. C'est comme ça que j'ai commencé et je ne me suis jamais arrêté depuis. J'anime des émissions l'après-midi et le soir, tous les jours sauf le mardi.

GA.MA.KO


On l'appelle "Lebeau", ou Niaré, ou Kébé, ou "L'homme à la Mercedès"… Il dit être né un certain 27 décembre, à Bamako. En une année où il faisait bon de vivre ! Question peut-être de ne pas révéler son âge! "L'âge n'a pas d'importance" dit-il.

Metteur en scène, animateur radio, comédien,Gabriel Magma Konaté a fait ses études primaires à l'école de la cathédrale, ses études secondaires à l'école "La poudrière" et à l'école Prosper Camara. Sorti maître d'histoire et géographie de l'école de Badala, où il a fait ses études secondaires, il va enseigner dans la première région (Kayes et ses environs) de 1975 jusqu'en 1981, avant de se retrouver au ministère de la culture et des arts pour servir le théâtre national.

C'est ainsi qu'il va apprendre la théorie de l'art à l'Institut National des Arts (INA) et au Centre Régional d'Action Culturelle de Lomé d'où il sortira titulaire d'un Diplôme d'Etudes Approfondies d'ingénieur culturel. Actuellement, "Le beau" est directeur artistique du Kotéba National du Mali.

 

Comment tout cela a commencé ?

Tout petit déjà, Gabriel faisait du théâtre et impressionnait plus d'un. Partout où est il passé, M. Konaté n'a ménagé aucun effort pour valoriser davantage le théâtre malien "J'ai participé aux biennales (semaine culturelle composée de prestations théâtrales de ballets et de chants.

Toutes les régions du Mali y participaient), avec la région de Kayes en 1976, 78, 80. J'ai pas d'autres secrets, ce que je fais, je le fais pour ma satisfaction d'abord.

Par exemple à la radio, je m'amuse d'abord pour amuser les autres. Un conseil aux jeunes comédiens et animateurs, il faut faire ces métiers avec tout son cœur, car c'est à travers eux, que l'on peut s'exprimer pleinement et je leur conseille surtout beaucoup de dévouement ".

M.Konaté pense qu'il faut investir davantage dans le théâtre pour assurer sa promotion "Il faut que ceux qui aiment cet art s'y adonnent. Tout le monde aime rire, mais personne ne veut y mettre le prix. Et, quant à ceux qui ont la volonté de faire quelque chose, ils n'en ont pas les moyens".

FILMOGRAPHIE

«  La Génèse » de Cheick O. Sissoko ;

« Makadam Tribu” ;

“Salif Kéïta life” ;

 

Au théâtre

« Bouramousso Djougou »

« Wari » ;

« Chez Tanty Jeannette »

« Ansiké »

« Da monzon » etc.